s

Blog

Affaire Delphine Jubillar : un an apres sa disparition, le mystere demeure entier

Affaire Delphine Jubillar : un an apres sa disparition, le mystere demeure entier

Notre jeune femme de 33 ans n’a plus donne signe de vie depuis la nuit du 15 au 16 decembre 2020, apres une dispute avec le mari a un domicile. Mercredi, la nouvelle compagne de Cedric Jubillar fut placee en vais garder a vue a la suite de soupcons de « recel de cadavre ».

Temps de Lecture 10 min.

Article reserve a toutes les abonnes

Comme Afin de marquer 1 anniversaire, mercredi 15 decembre, Severine L., la derniere compagne de Cedric Jubillar, a ete reveillee via les gendarmes avant l’aube et conduite a Notre gendarmerie de Gaillac (Tarn). Placee en vais garder a vue, cette femme de 44 ans serait soupconnee de « complicite de recel de cadavre ».

A plusieurs dizaines de kilometres de la, a Cagnac-les-Mines (Tarn), rien n’a change. Domicile est forcement en chantier, cernee via un bric-a-brac de vieilleries de tout type. « Un grand trouble a J’ai limite de l’insalubrite », avaient releve les gendarmes arrives des premiers sur les lieux. Notre facade sans crepi. Notre balcon sans garde-corps et, ici et la a l’exterieur, les debris jonchent i  nouveau le sol. Un an apres la disparition, dans la nuit du 15 au 16 decembre 2020, de Delphine Jubillar, 33 ans au moment des realises, mere de Louis, 7 ans, et d’Elyah, 2 ans et demi aujourd’hui, tout reste demeure tel fige au 19 de la rue Yves-Montand a Cagnac-les-Mines.

Pourtant, au cours des douze derniers mois, tout fut bouscule, renverse, secoue, examine, explore, ausculte, expertise. Tout ou presque fut devoile, revele, jete en pature. On sait quasiment bien de la life du couple Jubillar. Quasiment tout de Cedric, le mari, 34 ans, mis en examen pour meurtre, en detention provisoire depuis le mois de juin. Peintre-plaquiste de profession, il passait d’un chantier a l’autre, cumulait nos CDD et les travaux au noir, fumait ses sept ou huit joints quotidiens et occupait son temps libre a jouer a la console. Depuis le premier jour de cette affaire, il n’a gui?re cesse de clamer le innocence.

On sait quasiment bien egalement de Delphine, infirmiere de nuit a la clinique Claude-Bernard d’Albi. Notre petit soeur avait son soul de votre « vie de bidochon », comme elle l’avait confie a une amie. A tel point que, quelques mois avant sa disparition, elle s’etait amourachee d’un amant eu concernant un site Internet avec lequel i§a envisageait de partir.

On sait a minimum pres bien de une telle maison foutraque ou regne au-dedans comme au-dehors un desordre etonnant, a peu pres bien bien de ce huis clos sous tension qui aboutissait souvent a des engueulades plus ou moins bruyantes. On sait bien ou limite, sauf une seule chose : qu’est devenue Dephine ? Morte, enfouie quelque part dans un des nombreux puits de mine abandonnes d’une region ? Ou occupe i  refaire sa vie loin de Cagnac ainsi que sa deprimante routine ?

Une echarpe rose

Voila un an que cette histoire, ce fera divers hors norme, suscite emoi et attention. Un an que des potes, des copains de Delphine multiplient des initiatives en quete d’une trace, d’un objet, du moindre signe susceptible d’ouvrir une enieme piste. Notre derniere trouvaille date du jeudi 14 decembre : d’apres l’hebdomadaire Paris Match, une echarpe rose ramassee dans la nature non loin de Cagnac pourrait appartenir a Delphine. Les gendarmes ont convoque une personne susceptible d’identifier la piece comme dit un cadeau rei§u a Delphine.

Cela vous est 75.62% de cet article a lire. La suite reste reservee aux abonnes.

Lecture de l’univers en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde concernant un seul appareil a la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire individu avec ce compte via un nouvelle appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que dans un seul appareil a Notre fois (ordinateur, telephone ou liseuse).

Comment ne plus voir ce message ?

En cliquant via « Continuer a lire ici » et en vous assurant que vous etes la seule personne a consulter l’univers avec votre compte.

Que se passera-t-il si vous continuez a lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecte avec votre compte.

Y a-t-il d’autres limites ?

Non. Vous pouvez vous connecter avec la compte concernant autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant a des moments differents.

Vous ignorez qui est l’autre personne ?

Accedez tout le monde les contenus de l’univers en illimite.

Soutenez le journalisme d’investigation et une redaction independante.

Consultez le journal virtuel et ses supplements, tous les sites de relations pour cГ©libataires de plus de 60 ans jours avant 13h.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit sed.

Follow us on